Le Roi Lion

The Lion King Guard
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Famille d'Ibis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kesho

avatar

Masculin
Date d'inscription : 17/10/2009
Nombre de messages : 863
Age : 27
Localisation : Jamais bien loin.
Humeur : ...

Feuille de Personnage
Age: Adolescent
Relations:
Calendrier des ages:

MessageSujet: Famille d'Ibis   Lun 29 Oct 2012 - 9:17

Voici les deux personnages de la famille d'Ibis. A sa demande, ne modifiez rien aux fiches de ces personnages. Conservez les entièrement telles qu'elles sont présentées ci-dessous.





Code:


http://imageshack.us/a/img809/5324/maghai.png

■ Nom : Maghai.
■ Sexe : Mâle.
■ Âge : Jeune Adulte.
■ Clan : Outsider.
■ Famille : Ibis [ SOEUR ] et Ysia [ MÈRE ] toutes les deux en vies.

■ Histoire :

Maghai est né avec sa sœur. Oui ils sont de la même porté. C'est sa qui l'a dérangé dans sa conquête maternel depuis le début. Elle était une gêne pour lui, cette sœur, plus fragile et naïve et pourtant il l'aimait. C'était sa famille, il ne pouvait la rogner. Sa mère Ysia prêtait attention tout de même à ces deux enfants, plus chers que tout au monde ! En l'absence d'un père il se devait d'en prendre un peu le rôle. Il était donc autoritaire avec sa soeur plus jeune que lui, il on deux heures d'écart mais pour lui elle était la cédée, la soumise. Malgré sa il vivait bien même si il dû apprendre seul la vie de mâle, dure avec les moqueries des autres pridelanders. Oui sa mère vie est née dans le pridelande et y restera fidèle jusqu'à sa mort, il la méprisait sur ce point de vue. Il vécu donc une enfance un peu chanboulet avec cet absence aveugle au yeux d'Ibis qui ne prêtait qu'attention à son bonheur égoïste.
L'adolescence
fût une période pénible pour la Mère. Presque pour toutes d'ailleurs,
Maghai affirmait son caractère est devenait de plus en plus imposant et
encombrant comme tous les jeunes lions qui arrivent à avoir un poil sur
le menton, c'est l'âge bête, il se croyait déjà adulte et s'intéresse
plus au femelles. Et là les questions de la vie deviennent plus sérieuse, quelle est ma place ? Et autres défilé dans la tête du jeune mâle. Un instinct protecteur et conquérant prit Maghai. Personne ne devait draguer sa sœur et personne ne devait embêter mère. Elles étaient à lui, pourtant sa ne lui déplaisait pas d'avoir lui ses amours et problèmes.
Avec le temps il devenait tendre avec ses proches mais prenait du recul pour en fin de compte rejoindre les outsiders qui lui paraissaient plus " mâture ".

■ Caractère : Il est arrogant et conquérant défois. Serait-ce l'enfance lui ayant retourner la tête ? Personne ne le sait sauf sa sœur car elle était la seule à qui il se confier. Et pourtant il était si distant que les gens avait peur de l'approcher, une peur d'être attaquer ? D'avoir un regard noire ce poser sur soit ? D'entendre la froideur de ses paroles ? Non pour Ibis il n'était que son frère adoré qu'elle admirer pour sa patiente, son ambition, son intelligence. Il était un modèle d'intellectualité parfait. Seulement personne ne voulait le reconnaitre étant donner qu'il a un statue de popularité " étrange ". Oui seule sa sœur le connait vraiment bien. Ils sont faux jumeau, différents et si identique à la fois. Elle seule pouvais dire ce qu'il aime et se qu'il n'aime pas. Maghai est un lion, quoi de plus normal à ses yeux et anormal aux yeux des autres.

■ Physique :

Maghai est un beau lion. Ses yeux oranges, sa musculature est juste impressionnante rien que pour son âge et pourtant elle ne l'enlaidit pas. Sa douce crinière aux cheveux fin comme sa mère et sa sœur, il l'aimait plus que tous cette mèche, qui servait à tous : se cacher quand il le fallait, draguer les lionnes et autres ... Elle est d'un brun foncé ( Brun Ténébreux o/ ), elle s'illuminait à chaque rayon venant lui rendre la bise. Son pelage sable/fauve foncé était unique, simple mais jolie, il n'a aucun motif comme sa famille et pourtant il y a un charme remarque par se chapeau au oreilles. Reconnaissance familiale presque mais bien des lion on cette marque maintenant ...
Fin'bref c'est un Bo Goss' de naissance, un tendre et dure à la fois.



Code:

http://imageshack.us/a/img708/4339/ysia.png

■ Nom : Ysia.
■ Sexe : Femelle.
■ Âge : Adulte Mâture.
■ Clan : Pridelander.
■ Famille : Ibis [ FILLE] et Maghai [ FILS ] tous les deux en vies. Safi [ MÈRE ] Morte et Uruh [ PÈRE ] mort aussi. Kita [ MÈRE ADOPTIVE ] morte assassiné par Guru [ PÈRE DE Ibis et Maghai avec Ysia ]

■ Histoire :

Chapitre 1 : Seule, un Commencement en Solitude.

Seule. Depuis le début la pauvre Ysia est seule. Elle est née en Prideland, au bord de la frontière. C'était le premier massacre qu'elle ai vu, sa mère avait perdue le jeu. Sa tendre mère avait donné naissance à trois petites boules de poils magnifiques. Père était à côté, les yeux presque sortis des orbites en admiration devant sa descendance. L'histoire est particulière car ses parents viennent de bien d'autres Terres. Sa mère était promise en mariage forcé à un jeune souverain de sa régions natale, mais elle s'enfuie avec son véritable amour, en de Terres Promises pour y vivre paisiblement. Elle vécue dans cette région natale jusqu'à Adulte et maintenant elle était là avec sa famille, qu'elle protégeait depuis le début. Elle en a sacrifié des choses pour ses trois boules de poils. La perte de ses pattes arrières .. Elle était assez vieille à ce moment là ( Adulte Mâture et le Père Patriarche ) et risquait des anomalies en donnant naissance, elle ne pût jamais retrouver ses pattes. Il n'y avait pas d'espoir de l'aidée, elle devait rester là allongé sans arrêt dans sa tanière. Le père chasser toute la journée pour lui apporter des forces mais bientôt il allait lui en manquait à lui aussi. La mère pouvait un peu ramper pour faire quelques aller retour à l'entrer de la tanière et dans la tanière. Un jour le père emmena Ysia à la chasse, lionceau elle ne pouvait que regarder. Son frère et sa sœur préféraient rester à la maison jouer et rester avec mère. Ce fût un autre massacre. Des hyènes affamés et curieuses. Des rires sadiques et pleures se mélangèrent, père qui tentait désespérément d'attraper une proie s'arrêta un moment, grimaça à cause de sa vieillesse et écouta le chant sinistre. Il y avait du danger non loin de là, les hyènes ! Le père, fatigué, se mit à courir en direction de la tanière sans se soucier si Ysia aller suivre mais oui elle le ferait quand même, elle était bien éduquer. Ils ne mirent pas longtemps à arriver sur le lieu d'horreur. Ysia vit père pleurer sur deux première victimes, du moins les restes .. On pouvait les voir déchiquetés en morceaux, Ysia n'en pouvait plus, elle hurlait d'horreur et devenait presque folle. Père la prit dans sa gueule, les larme coulant sur le visage horrifier du lionceau, et alla la mettre en sureté avec les pridelanders, il ne pût rester avec elle, il devait voir si mère, elle aller bien. Ysia était là, seule, pleurant à chaude larme contre un corps imposant. Une lionne, qui sa ? La masse la prit dans ses pattes tendre et tenta coûte que coûte de la rassurer. Mais elle, elle était seule est hurlait, gémissait, elle n'en pouvait plus d'avoir l'image terrifiante de son frère et de sa sœur déchiquetés et sa mère ? Elle est en vit ? Que lui est - il arriver ?
Ce n'est que le lendemain qu'elle le sera, il était tard à présent, elle devait dormir, du moins essayer.

Chapitre 2 : Malheureusement tu est seule.

Père revenait donc le lendemain avec cette même tristesse au visage, les yeux rouge, il avait pleuré, toute la nuit certainement. Il était fatigué, Ysia s'approcha de lui en courant et demandant :

« Où est mère, où est - elle ? Répond moi Père ! Est - elle en vit ? ! » Les larmes déjà aux bords du gouffre, de ses yeux vides et noires de folie.
Son père la regarda et la prit doucement entre ses pattes :

« C'est fini, ne t'en fait pas là où ils sont, ils seront peut êtres même mieux, surtout mère, elle n'aura plus à souffrir .. » si fatigué, qu'il ne pouvait pleurer.

Ysia compris, son regard exorbitant, choqué ! Alors elle est morte, douce mère qu'elle aimait tant, est morte ?

« Ell..elle est M-m-morte ? » sa voie changea, elle avait peur d'être seule encore, quelques mots espérant se faire comprendre.

« - Je sais ce que tu ressent, mais oui, Safi est morte, et nous pleurons sa mort en se jour funeste, même si elle ne souhaitait pas voir sa, il le faut, lui rendre honneur pour tout actes qu'elle à fait. Cette protection qu'elle nous a donné ... »

Pendant que père prononçait quelques mots en honneur à la famille d'Ysia, la petite lionne s'écarta des pattes de son père, elle ne voulait pas y croire. C'était faux !
Elle se mise à courir au lieu familiale, son père savait qu'il ne pourrait la retenir, trop attaché à sa mère, il ne pouvait l'empêcher d'aller vérifier si ses mots était vérité, si ils étaient blanc.
Ysia avait peur comme d'habitude. La tanière était là au fond d'un cratère, on voyait les rochers entourant le doux foyer, ensanglanter. Les cadavres n'étaient plus, seule celui de mère était là encore agonisant au fond de la maison, une odeur empesté le lieu, les yeux presque blanc, une horreur le cadavre de mère gisant sur le sol peint de sang. Ysia eu du mal à retrouver la sortie et remonter en dehors du cratère. Elle hurlait à mort presque, père était là, il la regarda un moment, inquiet puis alla la chercher.

Chapitre 3 : Tu est la Seule.

Ysia grandit sans mère, elle avait encore des problèmes. Adolescente sont père trop fatigué la quitta et rejoint sa défunte famille déjà tous au ciel.
Ysia fût adopter par une pridelande, fort sympathique mais Ysia, elle était encore froide. Avec les années elle apprit à devenir la douceur qu'elle était, la tendresse, la bonté et la générosité.
Elle vivait une vie assez apaisante maintenant malgré les cauchemars de chaque nuits, d'un sombre voile étouffant. Elle fût bien éduquer par la pridelande seulement elle ne pouvait la protéger toute sa vie, elle était encore faible Ysia, elle ne pouvait rien pour ses proches qui lui offres tant. En plus elle leur amène des malheurs. Le clan n'était plus trop pour la garder. Le souverain que sa mère devait épouser eu un fils, et il avait encore le souvenir de la tromperie de sa chers mère.

Chapitre 4 : Personne ne peut t'aider Ysia, comprend tu ?

C'était un soir plutôt agréable, le ciel était tranquille, les étoiles posées sur la toile, le vent tiède soufflait dans sa petite mèche blanche virevoltant et dansant avec le vent. Elle ne trouvait toujours pas le sommeil, et bientôt le cauchemar aller revenir. Elle le sentait, elle le voyait qu'une vengeance n'était terminée. C'était ce soir là que le souverain demanda à son fils de violer Ysia et d'en faire ce qu'il veux après, la tuer ou lui laisser la descendance officielle qui aurait dû êtres bien avant !
Son fils Guvu était beau et utilisait ce charme pour manipuler, mais aussi diabolique que son père. Il n'avait pas d'amour à donner, il ne voulait qu'en recevoir ! Il aimait qu'on le suppliait ..
Avec sa crinière brune qui danser macabre avec le vent il se dirigeant en les Terres du Prideland. Son chapeau noire sur les oreilles le tapissait dans la nuit noire, la nuit de son projet.
Il attendit le bon moment dans la semaine pour bondir sur Ysia, une même nuit où elle ne trouverait pas le sommeil. Cette nuit était même, mais elle était froide et Ysia était vraiment mal. Elle regarda le ciel et avec ses yeux suppliant le ciel, de lui donné courage au futur, elle priait. Moralement, sans paroles, sans gestes.
Elle sentit une présence tapis derrière elle, et cette nuit fût la plus rapide de sa vie. C'était atroce il l'avait prise, lui bondissant dessus, il l'a battue pour l'affaiblir et abusa d'elle.
Ysia allongeait sur le sol, humilié et affaiblie ne pouvant à peine regarder le ravisseur elle ne pût que percevoir dans le temps, les dernières paroles de celui-ci :

« Pourvue que notre descendance soit bonne, qu'il y est un fils ! Ou ma famille s'occupera d'humilier et d'anéantir la tienne ! »

Après sa pour s'assurer que l'avertissement était bien entrer dans sa tête, sa misérable tête qu'il aurait pût prendre entre ses pattes et la fracasser au sol, il alla s'occuper d'une dernière affaire.

Chapitre 5 : Un Cauchemar Éternel ?

Un meurtre est annoncé. La Mère adoptive de Ysia avait été assassinée cette nuit. Les lionnes du Clan allèrent chercher Ysia portait disparue, elle n'était pas bien loin et dans les vapes. Elles réveillèrent la lionne pour lui annoncer le massacre, Ysia est reconnue comme innocente mais le meurtrier et toujours en cavale dans la nature et peut bien encore sur les Terres. Ysia terrorisée par ce malheur ne voulu dire qui était le meurtrier, de crainte pour elle. Maintenant elle devait se protégeait elle et pensé à elle.
Elle était donc une égoïste aux yeux des autres lions, même ses amis n'arrivaient pas à comprendre se mal qui la suit et qui fait perdre des personnes proches.

Chapitre 6 : Enfin cette Chance, je l'embrasse !

Sa y est. Elle était seule, allongé sur le sol, auquel le Soleil déployé ses rayons de lumière sur deux progénitures, si fragiles encore et si fortes pour avoir réussi à venir au monde. Ibis et Maghai sont nés en parfaite santé. Et Ysia n'eut aucun problèmes à les mettre au monde. La C h a n c e souriait à Ysia, pourvue que sa dure. Comme dans l'histoire d'Ibis et Magha, il vécurent un bon moment en famille, Ysia prenait soin de ses enfants et son clan avait de la reconnaissance en elle pour tous ce qu'elle fait malgré tout le mal abattue sur elle.
Ce n'est que quand ses enfants, une ses grands chatons maintenant, quand ils sont devenues adulte , tous ce chamboula.
Pour sa fille, Ibis il n'y a pas de problème à part qu'elle entreprend sa vie seule, sans clan, elle préfère s'éloigner des Guerres qui frappe les familles Innocente malgré le recul.
Mais Maghai était un peu un trouble. Il souhaite rejoindre les Outsider, elle avait du mal à le laisser s'en aller, mais pour éviter de refroidir sa relation avec lui elle compatit et le laisse partir lui aussi là où il veut, avec les Outsiders.
Ses enfants ressemblaient au ravisseurs avec ce même chapeau noir sur les oreilles, mais Maghai était celui qui était vraiment une copie parfaite, heureusement il hérite de la justesse de sa mère.

Ysia craint le pire, le retour de son agresseur ? Est-il vraiment un Roi ? Si oui alors ses enfants sont - ils des héritiers qui devraient le rejoindre ? Jamais. Ysia se retrouve encore seule mais elle vit bien maintenant, elle sait pourquoi elle vit, pour protéger ses enfants. Leurs offrir cette chance qu'elle n'a pas eût.
Mais allait-elle leur dire qui était leur père ? Allaient-ils découvrir qu'ils sont peut êtres héritiers ?
Si ils le sont ils ne pourront rester ici, ils devront partir et l'histoire ne sera plus.

■ Physique :

Le souverain n'avait pas mauvais goût, Ysia est magnifique, elle est pure enfaite c'est une créature qui vieillit seulement de l'intérieur, à l'extérieur elle garde cette peau, ce teint magnifique sans rides. Elle est couleur sable clair c'est de là que tiens Ibis, avec des reflets aussi mais plus argentés. Elle a aussi ce chapeau sur les oreilles mais fauve orangé. Une petite mèche blanche, la chevelure est fine et douce au touché. Et ses yeux gris, tellement clair qu'on dirait qu'elle n'a pas d'iris. Elle est simple mais très jolie comme ses enfants d'ailleurs. Elle a la même corpulence que Nala.

_________________

Lionceau : 29/10/2012 - Adolescent : 29/12/2012 - Jeune adulte : 29/03/2013 - Adulte : 29/07/2013 - Adulte mâture : 29/11/2014 - Patriarche : 29/03/2014 - MORT : 29/06/2014

[Autre compte : Rhaegar]

[Anciennement Zéro, Drayon, Kuwa, Yuan, Kimblee et Choyo]

Administrateur

Revenir en haut Aller en bas
 
Famille d'Ibis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic pour parler de sa famille
» famille des Malvacées
» La petite famille
» Présentation de ma petite famille de poilus....
» COBRA splendide malamute en danger cherche famille ARIEGE 09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Roi Lion  :: Introduction :: La famille des membres-
Sauter vers: